Bienvenue sur nos catamarans

Croisiere Panama San Blas Dream

8 jours / 7 nuits

Croisiere Panama San Blas Dream


Destinations > PANAMA > Croisière Panama San Blas Dream
CROISIERE A LA CABINE - PANAMA

- Catamaran BAHIA 46’
Embarquez à bord de votre catamaran pour une croisière dans la plus méconnue et pourtant une des plus belles destinations des Caraïbes. Nous vous proposons un circuit incluant 6 jours de croisière dans l’archipel des San Blas et une journée de visite du fameux canal de Panama et de la vieille ville coloniale. Vous découvrirez non seulement certaines des 370 iles désertes des San Blas mais aussi la culture des Amérindiens Gunas qui habitent ce territoire de manière traditionnelle depuis avant l’arrivée des conquistadors : les villages et leurs huttes de paille et bambous, les pêcheurs de langoustes et crabes géants et les femmes indiennes Gunas qui cousent et portent les fameux molas. Le dernier jour découverte des écluses du fameux Canal de Panama (Miraflores) et de son musée mais aussi déjeuner dans un restaurant de la vieille ville coloniale et visite du Casco Viejo. Votre pack accueil inclut tous les transferts depuis votre arrivée a l’aeroport international, la nuitée a Panama City en hôtel ***, etc...

CROISIERE Panama San Blas Dream (8 jours / 7 nuits)       Réservation
A PARTIR DE 1900 € TTC
     
Décalage :
Le Panama est à GMT -5, c’est-à-dire, en hiver à Paris lorsqu’il est midi il est 6 heures du matin au Panama (- 6 heures) et c’est l’été : vent et temps sec. De même, en été à Paris lorsqu’il est midi, il est 5 heures du matin au Panama (- 7 heures) ou c’est la saison verte : moins de vente et quelques averses. Population, religions et langues :
Le Panama est un jeune pays (indépendance vis-à-vis de la Colombie en 1903) et est le creuset de : natifs (9 communautés indigènes qui vivent sur leur territoire d’origine) d’émigrés européens dès le XV eme siècle, de chinois cantonnais (venus construire la ligne de chemin de fer vers 1850), d’antillais, jamaïcains, français (dont Paul Gauguin !) pour la construction du canal (les français l’ayant débuté a la fin du XIX eme siècle), puis de nord-américains (pour finir la construction du canal puis l’administrer et donc vivre sur cette bande de terre en leur possession) et récemment de colombiens et maintenant de vénézuéliens et d’Européens venus faire leur vie loin du vieux continent. La religion dominante est le catholicisme très lies a l’état (la devise du pays est « Dieu et patrie ») mais les mormons, adventistes, Jéhovah, évangélistes sont très représentés. La communauté Juive est une des plus importantes des Amériques. On compte une minorité musulmane surtout des commerçants pakistanais, indiens et libanais. Les jours de fêtes religieuses catholiques les administrations sont fermées et certains jours (la toussaint par exemple) la vente d’alcool et la musique en lieu publique sont même interdites. Le code vestimentaire est important et les règles de respect de la pudeur sont de mises. Au Panama on parle l’espagnol - la langue officielle - mais l’anglais est très répandu.
Argent:
: Les banques à Panama City sont très nombreuses et ont beaucoup d’agences (ouvertes souvent du lundi au vendredi de 08 :00 à 18.00 et le samedi jusqu’à 13 :00) et il y a des distributeurs de partout (banques, hôtels, pharmacies, stations-service, etc…). Les Visa et Master card sont acceptés absolument partout. Le service taxi Uber est performant. Le Panama est un pays très modernes et beaucoup plus évolué en termes de service qu’en Europe. Par contre, aux San Blas, il n’y a RIEN. Une seule petite banque qui ne change pas l’argent, pas de distributeur, pas de magasin sinon des boutiques de 20 m2, pas de voitures, pas de motos, pas de vélos, seulement des canoés et des voiliers... Panama est un pays de contraste! Les péages autoroutiers sont tous exclusivement automatises via des badges a lecture à distance. Le métro Alsthom compte 2 lignes et une troisième est en construction.
Electricité :
110 volts ; prises américaines. Adaptateur nécessaire mais sur le voilier tout est prévu à bord pour charger l’électronique (téléphone, tablettes, ordinateurs, etc..). Pour des appareils médicaux (respiratoires par exemple) consultez nous.
Horaires :
Les musées sont généralement ouverts de 09:00 à 17h00 (jour de fermeture habituel : dimanche). Les magasins dans les centres commerciaux sont ouverts tous les jours de 10 :00 à 0 :00 sauf 3 jours par an : le 1er mai, le jour de la fête des mères (8 decembre) et le 1er janvier. Les magasins urbains sont ouverts tous les jours sauf le dimanche après-midi parfois.
Media :
Les journaux cherchent généralement le sensationnel (tabloïde) , il y a plusieurs chaines hertziennes d’ état et privées, les grandes chaines du câble (Sky, Netflix, etc..).
Visa :
Poste: Les bureaux de poste sont ouverts de 7h30 à 17h00 mais il est vivement déconseillé d’utiliser ce service car en voie de disparition et très lent : compter 15 jours au moins pour une correspondance pour l’Europe.
Téléphone :
Pour appeler le Panama depuis la France, composer le 00 + 507 + le numéro de votre correspondant sans le 0 initial. Pour appeler la France depuis le Panama, composer le 00 + 33 + le numéro de votre correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial). Internet: Le centre-ville de Panama offre presque partout un wifi global gratuit. Sinon accessible gratuitement dans tous les hôtels, restaurants, bars, etc... Cybercafés. Couverture GSM (G4- LTE) sur toute la république. Néanmoins, il est préférable de prendre une carte SIM (appelle chip, prix de vente $3.00) soit de ClaroCom, soit de Digicel ou encore de Mas Movil (Cable & Wireless) car seuls ces operateurs couvrent les San Blas.
Devise :
Officiellement le Balboa mais cette monnaie n’existe pas en nature (sauf les pièces qui ont même taille et poids que celles américaines) car la seule et vraie monnaie au Panama est le USD qui est en circulation depuis 1914 ! Le change de l’euro n’est pas avantageux au Panama et il est conseillé de partir avec des USD, notamment de petites coupures pour l’achat d’artisanats auprès des communautés amérindiennes des San Blas. Les coupures supérieures a USD 100 ne sont pas acceptées.